Alternance : Au secours ! Recherche une entreprise pour la rentrée

Alors que nombreux ont été déçus des affectations POST BAC, (voir certains même sans solution), d’autres par choix ou dépit s’orientent vers la voie des BTS, licence et master en tous genres, dans des écoles souvent privées et le choix de l’alternance, s’impose à la fois pour palier aux frais de scolarité et aussi pour permettre aux étudiants de gagner un petit pécule.

Et c’est là, que le parcours du combattant commencalternance e !! OYE OYE  les entreprises, qui va bien vouloir de mon petit ?

Souvent,vous vous demandez par quel bout vous allez attaquer le mammouth, surtout quand c’est nouveau, à la fois, pour le jeune et aussi pour vous. Sans compter toutes les fois, où pendant l’été, votre famille et vos amis bien attentionnés vous demandent   » alors il (elle) fait quoi à la rentrée ? « . A chaque fois cette question vous rappelle que le temps passe, vite , très vite, de plus en plus vite …

Alors forte de mon expérience, je vais vous livrer quelques conseils, qui ,s’ils peuvent aider ne serait-ce qu’un jeune , ce sera toujours cela de gagner !

Mission alternance : mes conseils

S’inscrire dans une école. Si plusieurs écoles existent pour votre filière, soyez curieux. Plus l’école a du lien avec le milieu de l’entreprise, plus elle aura du réseau dont elle pourra vous faire bénéficier.

Posez des questions lors de votre inscription, visitez le site, et renseignez-vous sur le soutien que l’école peut vous apporter dans la recherche de ce sésame ; attention aux écoles rencontrées sur les salons et qui mettent plus en avant les sorties, la vie étudiante, que les résultats, le placement et le lien avec le tissu économique local.

Même si cela est important, le strass et les paillettes doivent arriver en second plan dans vos critères de choix. Soyez donc vigilant.

Demandez aussi à l’école, si vous pouvez être en auditeur libre les deux premiers mois. Cela veut dire que votre enfant démarre la rentrée et qu’il aura jusqu’aux vacances de la Toussaint pour trouver l’entreprise ;

S’il est remarqué (pour des bonnes raisons), il pourra encore une fois bénéficier du réseau école.

Après ne vous méprenez pas. Une fois inscrit, l’école ne va pas vous faire un pont d’or ; Sous prétexte que votre enfant est inscrit, elle ne va pas vous ouvrir son carnet d’adresses et vous orienter sans contre-partie vers ses clients ; Il faut bien comprendre que, lorsque l’école dans laquelle il sera inscrit a des demandes, l’école cherche le meilleur profil, et ne prend pas le risque de se tromper, même pour les beaux yeux de votre petit.

Alors la motivation doit être au rendez-vous, et surtout s’exprimer :

Arriver impeccable et à l’heure à toutes les convocations et rendez-vous

Si vous l’accompagnez, laissez le parler !

Faire un CV propre, et une lettre de motivation qui sort de ses tripes, et non pompée sur le net (après il peut s’inspirer ). Combien de fois je lis des lettres, et il ne me faut, pas plus de 5 secondes, pour me rendre compte que l’auteur n’est en aucun cas la personne concernée.

Préparer ses entretiens et poser des questions. 

Se renseigner si l’école propose des ateliers de coaching, pour rechercher une entreprise ,permettant aux jeunes de se mettre dans la dynamique.

Faire état de ses recherches et se mettre en mode attaque.

Ensuite tenir régulièrement l’école informée de vos recherches pour prouver votre engagement et ainsi lui prouver votre motivation. Si vous avez l’habitude de voir passer des offres d’alternance de votre école, et que vous n’êtes pas positionné, essayez de savoir pourquoi pour ajuster.

Je vous encourage à ne pas être attentiste, les écoles n’aiment pas cela et auront beaucoup de mal à vous recommander. Ayez toujours à l’esprit que vous n’êtes pas seul.

Je remarque que les jeunes s’orientent vers les grandes entreprises ; soyez conscient du tissu économique de votre zone de recherche et draguer les petites entreprises, souvent moins sollicitées. Votre demande pourra avoir un écho différent ; soyez curieux, promenez-vous dans les zones d’activités, beau comme un camion, et déposez avec votre plus beau sourire votre CV ; SORTEZ DES SENTIERS BATTUS.

Munissez-vous aussi des aides relatives à votre contrat, afin de pouvoir répondre aux questions des personnes que vous rencontrerez.

Provoquez la chance !

Apprenez à valoriser ce que vous avez fait et ce que vous êtes. Préparez un pitch de présentation, qui montrera à vos interlocuteurs que vous avez bien réfléchi à votre projet. Vous n’êtes pas là par hasard.

Relancer ses candidatures par téléphone, demander une carte de visite à vos interlocuteurs, remercier pour l’entretien…autant de détails qui peuvent vous permettre de faire la différence.

Utilisez le mail et les réseaux sociaux. Après favoriser les contacts directs, votre personnalité doit faire la différence.

Là, maintenant, si vous aviez le recruteur face à face vous, que vous tentez de joindre depuis des semaines, que lui diriez-vous ? Testez-vous,êtes-vous convainquant ?

Parlez de votre projet et de vos envies, évoquez vos passions, vos loisirs, vos rêves !

Si vous vous destinez vers une voie de secours, par défaut d’affectation, ce nouveau projet, vous devez savoir le vendre. L’entreprise ne voudra pas d’un candidat qui n’est pas plus motivé que cela.

Et pour finir même si votre entourage n’a pas de grand réseau, faites savoir que vous cherchez, demandez du soutien.

Toujours avoir à l’esprit qu’un recrutement en alternance est un recrutement comme les autres.

N’attendez pas que cela arrive, parce que, c’est ce qui fait en partie la différence entre ceux qui cherchent et ceux qui trouvent !!!

Et puis, se dire que c’est la loi du nombre, plus vous aurez de non, plus vous vous rapprochez du OUI !

La positive attitude plus que jamais 🙂 

Et vous, quelles sont vos expériences ? Trouvé ou pas ?

Un article Des Rides et Vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *